Les emprunts en thaï, ou quand les langues s’emmêlent

emprunts en thaï Noms de langues inscrits sur des cotes de dossiers

Voyager dans les quatre coins du monde permet d’entrer en contact avec une multitude de langues, et nombreuses d’entre elles sont étrangères à nos oreilles. Mais dans certains pays, notamment ceux dont les langues ont subi une influence étrangère, comme en Thaïlande par exemple, il est assez commun d’entendre parfois des mots qui semblent familiers au milieu de toute une série de phrases difficilement compréhensibles.

Les emprunts en thaï sont assez nombreux et en connaître quelques-uns peut être d’une aide précieuse. Ainsi, si tu projettes de visiter la Thaïlande bientôt, n’oublie pas d’ajouter les emprunts que tu vas découvrir dans cet article dans ton répertoire de vocabulaire thaï ! Ils te seront bien utiles, c’est sûr !

Quels sont les emprunts en thaï les plus courants ?

Le thaï est une langue fascinante par son histoire et sa proximité avec d’autres langues qui lui ont conféré une dimension riche et très dynamique. En plus de partager une grande partie de son lexique avec les langues voisines comme le lao, le khmer et le vietnamien, le thaï a également été influencé par d’autres langues non asiatiques. Le thaï a en effet emprunté des termes et des expressions à ces langues pour combler un déficit en matière de vocabulaire souvent lié à des éléments de la vie moderne.

Ainsi, l’anglais fait partie de ces langues auxquelles le thaï emprunte de nombreux mots. Le français, aussi, a laissé une empreinte assez profonde dans la langue thaïe, et cela remonte à la période durant laquelle la présence française en Asie du Sud-Est était encore d’actualité.

Le tinglish ? C’est quoi ?

En ce moment, on entend souvent parler de franglais, qui est tout simplement le mélange de français et d’anglais dans nos conversations quotidiennes. Tu découvriras sans surprise que de nombreuses autres langues, comme le thaï, adoptent régulièrement des mots et des expressions en anglais. En Thaïlande, c’est ce que l’on appelle assez communément le tinglish (Thai + English).

Les Thaïlandais utilisent l’anglais, notamment pour des termes techniques ou culturels modernes, qui n’ont pas vraiment d’équivalents dans la langue thaïe ou qui sont apparus trop rapidement pour que le thaï leur trouve un équivalent adéquat.

Ainsi, tu n’entendras quasiment jamais un Thaïlandais utiliser le mot คณิตกร, prononcé comme “ká nít gɔɔn”, pour dire “ordinateur”. Il utilisera certainement le mot “computer” (avec un accent thaï).

Mais le tinglish ne désigne pas seulement l’utilisation les emprunts en thaï provenant de l’anglais. En effet, il renvoie aussi au style d’anglais spécifiquement parlé par les Thaïlandais, et qui implique de nombreuses caractéristiques qui diffèrent de l’anglais classique, comme le transfert de l’accent et de la tonalité, l’omission de certains articles, l’ajout des particules de politesses en thaï à la fin des phrases, etc.

Il est donc possible de considérer le tinglish comme un style de langue à part entière, bien caractéristique des Thaïlandais.

emprunts en thaï
Panneau en thaï et en anglais tinglish

Quels termes le thaï emprunte-t-il à l’anglais ?

Les emprunts en thaï provenant de la langue anglaise sont, comme tu peux t’en douter, très nombreux. Ils se rapportent spécifiquement à des termes relatifs à la technologie et à la culture populaire d’origine anglophone. Le tableau ci-dessous ne présente qu’un petit échantillon de ces emprunts :

ThaïPrononciationAnglais
บัสbátbus
ไวโอลินwai-o-linviolin
อพาร์ทเมนต์a-pháat-ménapartment
เคาน์เตอร์kháu-toêcounter
คอมพิวเตอร์khom-phiw-tôecomputer
ราสเบอร์รี่ráat-ber-rîiraspberry
แท็กซี่táek-sîitaxi
ทีวีthii-wiiTV

À quelles autres langues le thaï emprunte-t-il ?

1. Le chinois

À cause de la proximité géographique de la Thaïlande avec la Chine, ainsi que l’histoire commune des deux pays, il est possible de retrouver de nombreux emprunts chinois dans la langue thaïe. Cela dit, il est important de préciser que le chinois se décline en des dialectes variés (parfois considérés comme langues à part entière) variés, et n’est pas seulement représenté par la variété standard, le mandarin.

Bien qu’il ait emprunté au mandarin, le thaï a aussi beaucoup emprunté au Min (ou Minnan), un groupe de langues chinoises parlé par une partie de la population dans la province du Fujian au sud de la Chine, ainsi que dans de nombreux endroits en Asie du Sud-Est

En Thaïlande, les dialectes Min majoritairement parlés sont le teochew, le hokkien, le dialecte de Hainan ou encore le cantonais et le hakka. On retrouve donc de nombreux emprunts en thaï à ces dialectes. En voici quelques exemples :

ThaïPrononciationChinoisPrononciationDéfinition
ชาchāchá (mandarin)thé
อ่าวǎuào (mandarin)baie
อานannān (mandarin)selle
หมี่mìimī (mandarin)nouilles
เต้าหู้tâu-hûu豆腐tao-hu
(hokkien/teochew)
Tofu
เงินngeinngan (cantonais)argent
สวยswysúi (hokkien/teochew)beau

2. Le français

C’est sans grande surprise que l’on retrouve de nombreux mots français dans la langue thaïe. Ces mots ont été intégrés dans le vocabulaire thaï à cause de la présence française dans en Asie du Sud-Est, notamment durant la période coloniale.

ThaïPrononciationFrançais
กงศุลgong sǔnconsul
บุฟเฟbùf feebuffet
คูเดตารkuu dee dtaancoup d’état
โชเฟอรchoo feenchauffeur
เรสเตอรองrêet dtee rɔɔngrestaurant
คูปองkuu bpɔɔngcoupon

Le thaï, une langue riche et aux nombreuses subtilités

La langue thaïe est une langue bien particulière. Sa richesse est le fruit d’une histoire fascinante, marquée par des siècles d’évolution et de diverses influences.

Les premières traces écrites de la langue thaïe remontent au 13ᵉ siècle, avec les écrits de Sukhothai (également appelées Ram Khamhaeng) datant de 1292 et témoignant de son ancienneté et de son histoire.

Le thaï est une langue vivante et dynamique. Au fil du temps et des évènements, elle a évolué au contact d’autres langues et cultures. Elle possède un système d’écriture unique, pilier de l’identité linguistique thaïlandaise. La richesse de la langue thaïe réside également dans sa capacité à exprimer subtilement des nuances, avec des formes de politesse et des niveaux de langage spécifiques.

Aujourd’hui, le thaï est parlé par plus de 60 millions de personnes à travers le monde, ce qui en fait l’une des langues les plus importantes de la région asiatique. Avec la popularité croissante de la Thaïlande comme destination touristique de choix et de la culture populaire thaïe, nombreux sont ceux qui choisissent d’apprendre la langue. Et de nos jours, rien de plus facile que d’apprendre une langue complexe comme le thaï, puisque de nombreuses plateformes, comme l’application Ling, proposent des cours de qualité, faciles à assimiler.

Alors si tu veux rejoindre quelques millions d’amoureux du thaï, n’hésite pas ! Ling, l’une des meilleures applications pour apprendre le thaï ne t’attend plus que toi !

Partager cet article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce qui rend l'apprentissage avec Ling spécial

Des exercices interactifs

Améliore ta prononciation en conversant avec le chatbot interactif de notre application

Des activités ludiques

Entraîne-toi avec des mini-jeux et suis ta progression avec des quiz amusants

Une variété de langues

Fais ton choix parmi plus de 60 langues, des courantes aux moins courantes, et écoute des enregistrements de locuteurs natifs

Des résultats prouvés

Soutenues par des recherches linguistiques, nos méthodes d'apprentissage peuvent t'aider à maîtriser une langue en un temps record